Thérapie

RESPIRATOIRE  L'ÉNERGIE DU SOUFFLE.

La respiration est l'exploitation correcte d'un capital d'énergie inépuisable. Le principe Yin-Yang se présente ici en tant qu'expansion et rétraction. L'air emplit nos poumons qui s'expansent, puis nous nous "dilapidons" dans l'espace par l'expiration. La bonne respiration consciente va étendre ses bienfaits dans chaque cellule de notre corps.

Respirer consciemment, c'est s'inclure soi-même dans une dimension universelle. Nous lavons constamment toutes les cellules de notre corps.Jusqu'au bout des pieds, jusqu'au bout des mains, jusqu'au sommet de notre tête...La respiration doit être vécue comme un véritable plaisir, le reflet de notre envie de vivre ici et maintenant, dans ce corps qui est nôtre.

L'Expiration ressemble à la mort. Pas comme une mort effrayante, une fin de vie, mais plutôt à l'accouchement de notre âme, l'instant où elle se dissout dans l'immensité sans fin et sans commencement.

Magie sans cesse renouvelée, alchimie permanente, l'inspiration suit l'expiration, ainsi "mourons-nous pour mieux renaître aussitôt", nous nous dépensons pour mieux nous reconstituer.

Respirer consciemment, c'est s'ouvrir les portes de l'éternité.

Avec l'Inspiration, c'est la Force de Vie qui pénètre en vous.

Avec l'Expiration, tout votre être se répartit harmonieusement dans un espace sans fin.

A chaque Inspiration, nous nous expansons, nous recevons la Vie, la Force, l'or et la Lumière.

A chaque Expiration, nous nous rétractons, on se dissout dans l'infini où tout n'est que douce beauté, luxe, calme et volupté.

Ceci est sans fin. Nous Inspirons et Expirons à nouveau. Nous sommes semblables à l'Univers. Nous sommes ici, maintenant, dans ce corps, nous sommes la vie. Au fil des jours, vous apprécierez simplement le silence et le calme de cet instant qui ne diffère en rien de l'éternité, qui n'est elle-même qu'une respiration sereine dont nous ignorons le commencement et la fin.

L'Univers est en nous à chaque respiration. Nous sommes l'Univers à nous tout seul.       

ÉCOUTE DE LA RESPIRATION 

La solution à notre mauvaise respiration est de rééduquer notre respiration.

Ce n'est pas la technique qui guérit, mais c'est ce qu'elle apporte au corps qui guérit. 

Effets du contrôle de la respiration sur le système 

Ralentit le coeur 

Ralentit la circulation sanguine 

Relâche les muscles 

Aide à contrôler le mental 

" Respirer c'est vivre, bien respirer, c'est bien vivre"

La bonne santé dépend d’une respiration libre et décontractée. Cette puissance créatrice est là pour nous aider à vivre en santé et en beauté .

La respiration profonde aide à vaincre le stress et apporte une grande provision d’oxygène, ce qui a pour effet de régénérer le sang et les cellules du cerveau.

La pratique respiratoire permet de développer une capacité pulmonaire plus grande et favorise le repos du cœur, cet organe si précieux.

Une bonne respiration consciente favorise la décontraction des vertèbres cervicales et fait disparaître certains malaises, tels que maux de tête et hypertension.

Une respiration profonde nous rend souple et fort. Respirer consciemment libère et chasse toute crainte et tension. Le souffle apporte la paix, la confiance et la sérénité.

La puissance de la respiration permet le développement des facultés mentales, de fortifier la mémoire et d’augmenter la faculté de concentration.

  Bien respirer  provoque des changements bénéfiques , tant psychologiques   que  physiologiques 

La persévérance

La patience vous apportera des résultats surprenants. Il faut savoir attendre. Ce n’est pas de la morphine que l’on prend, mais plutôt une façon naturelle de vivre détendu et heureux.

La principale respiration, est la respiration yoguique. C’est celle qui nous permet un contrôle total de notre organisme. Voici comment la pratiquer. Mais ce n’est pas du jour au lendemain que vous aller réussir.

La respiration yoguique

La respiration yoguique se fait toujours par le nez. On inspire par le nez et on expire par le nez. Tous les exercices de respiration commencent par l’expiration. Elle se divise en trois (3) phases.

1.  Respiration abdominale

Notre attention se dirige vers la région ombilicale. Par le nez nous inspirons lentement tout en faisant descendre le diaphragme, la région abdominale se gonfle et la partie inférieure des poumons s’emplit d’air. Dans l’expiration, la région abdominale est fortement ramenée vers l’intérieur, ce qui force l'air a sortir des poumons. La poitrine reste immobile.

EFFETS : Détente cardiaque, stimulation de la digestion, régularisation des intestins. Massage des organes abdominaux.

2. Respiration thoracique

Notre attention est dirigée vers les côtes. La partie médiane de nos poumons s’emplit d’air. Les côtes s’écartent vers l’extérieur. Les épaules et l’abdomen restent immobiles.

EFFETS : Rafraîchissement de la circulation sanguine vers le foie, la rate, l’estomac, la vésicule biliaire et les reins.

3. Respiration claviculaire

Notre attention est dirigée vers les clavicules ou la partie supérieure des poumons. En inspirant nous soulevons les clavicules et les épaules. En expirant, nous abaissons lentement les épaules et nous chassons l’air des poumons.

EFFETS:Aéaration compéte de la partie des poumon

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×